Santé perçue

En 2020, la part de la population âgée de 16 ans et plus qui se déclare être dans un état de santé très bon, bon ou moyen s'élevait à 92,2% en Belgique. Pour atteindre l'objectif de développement durable d'ici 2030, ce chiffre doit augmenter.

The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.

Santé perçue: très bon, bon ou moyen - Belgique et comparaison internationale

pourcentage de la population de 16 ans et plus

 200520102015201920202020//20052020//20152019//2010
Belgique91.791.090.590.992.20.00.40.0
UE27--90.290.391.5------0.2
//: Taux de croissance moyens

rupture de série: BE 2019; collecte des données BE 2020 perturbée par la pandémie de Covid-19

Statistics Belgium; Eurostat (2021), Santé perçue par soi-même [hlth_silc_01], https://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 21/06/2021).

Santé perçue: très bon, bon ou moyen, selon la Région - Belgique

pourcentage de la population de 16 ans et plus

 2019
Région de Bruxelles-Capitale88.6
Région flamande92.7
Région wallonne88.3

La marge d'incertitude de cet indicateur est indiquée dans le texte pour la dernière année.

Statistics Belgium (2020), communication directe (30/10/2020).

Santé perçue: très bon, bon ou moyen, selon le sexe - Belgique

pourcentage de la population de 16 ans et plus

 200520102015201920202020//20052020//2015
femmes90.389.888.790.191.30.10.6
hommes93.292.292.491.792.2-0.10.0
//: Taux de croissance moyens

rupture de série: 2019; collecte des données 2020 perturbée par la pandémie de Covid-19

Statistics Belgium; Eurostat (2021), Santé perçue par soi-même [hlth_silc_01], https://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 21/06/2021).

Santé perçue: très bon, bon ou moyen, selon l'âge - Belgique

pourcentage de la population de 16 ans et plus

 2005201020142015201820192019//20052019//2014
<2598.398.998.198.598.297.90.00.0
25-4995.194.693.994.294.994.80.00.2
50-6488.688.189.587.889.187.5-0.1-0.5
>6483.081.681.781.483.684.30.10.6
//: Taux de croissance moyens

rupture de série: 2019

Statistics Belgium (2020), communication directe (30/10/2020).

Santé perçue: très bon, bon ou moyen, selon le revenu - Belgique

pourcentage de la population de 16 ans et plus

 200520102015201920202020//20052020//2015
quintile 184.382.980.481.283.1-0.10.7
quintile 287.985.785.787.788.70.10.7
quintile 393.392.692.491.794.20.10.4
quintile 495.796.296.595.996.50.10.0
quintile 597.297.197.497.598.10.10.2
//: Taux de croissance moyens

rupture de série: 2019; collecte des données 2020 perturbée par la pandémie de Covid-19

Statistics Belgium (2020), communication directe (30/10/2020) et Eurostat (2021), Santé perçue par soi-même [hlth_silc_01], https://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 21/06/2021).

Définition: la part de la population de 16 ans et plus qui se déclare être dans un état de santé très bon, bon ou moyen. Les données proviennent de l’enquête Statistics on Income and Living Conditions (EU-SILC) de l’Union européenne. La question relative à l’état de santé (perçu), demande aux participants à l’enquête de choisir un état parmi cinq: très bon, bon, moyen, mauvais et très mauvais état de santé. Statistics Belgium organise en Belgique cette enquête harmonisée au niveau de l'UE et en met les résultats à disposition, notamment d'Eurostat. Les données utilisées ici pour la Belgique proviennent directement de Statistics Belgium et les données utilisées pour la comparaison avec le reste de l’UE proviennent quant à elles d’Eurostat. Comme ces données sont basées sur des enquêtes, il faut tenir compte d’une marge d’incertitude. Les intervalles de confiance correspondant à ces données sont disponibles sur demande auprès de Statistics Belgium.

Les données de 2019 et 2020 sont difficilement comparables entre elles et ne sont pas comparables avec les données jusqu’en 2018. À partir de 2019, la méthodologie de l’enquête a été revue en profondeur pour une meilleure précision. En 2020, c’est la pandémie de la Covid-19 qui a perturbé la collecte des données. Des informations détaillées sur ces questions sont disponibles sur le site de Statistics Belgium (Statbel, 2021).

Objectif: la part de la population de 16 ans et plus qui se déclare être dans un état de santé très bon, bon ou moyen doit augmenter.

Les objectifs de développement durable ou SDG adoptés par l'ONU en 2015 comprennent l'objectif 3: "Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge". L'évolution de la part de la population se déclarant en bonne santé mesure les progrès en direction de l'objectif 3.

Évolution: sur la période 2005-2020, la part de la population se déclarant en état de santé très bon, bon ou moyen est restée élevée. Entre 2005 et 2008, l’indicateur se situe au-dessus de sa moyenne historique. Il diminue ensuite pour atteindre son point le plus bas en 2011. En 2020, compte tenu de la nouvelle méthodologie utilisée à partir de 2019, il s’élève à 92,2% de la population.

Comparaison internationale: entre 2010 et 2019 l'évolution de l’indicateur en Belgique et celle de l'Union européenne sont proches. Jusqu’en 2015 l’indicateur était plus élevé en Belgique que dans l'UE27. En 2019, ce n’est plus le cas: 91,5% de la population européenne se dit dans un état de santé très bon, bon ou moyen contre 90,9% en Belgique. Lorsque les États membres sont répartis en trois groupes, la Belgique fait partie du groupe qui a des performances moyennes et fait moins bien que la moyenne européenne en 2019.

Ventilation selon la Région: la proportion de personnes qui se dit dans un état de santé très bon, bon ou moyen en 2019 est, avec la nouvelle méthodologie utilisée à partir de 2019, de 88,6% à Bruxelles (IC95% 87,5 – 89,7), de 92,7% en Flandre (IC95% 92,0 – 93,4), de 88,3% en Wallonie (IC95% 87,0 – 86,6) et de 90,9% en Belgique (IC95% 90,3 – 91,5). La comparaison entre Régions et l’analyse de l’évolution dans le temps de ces indicateurs doit prendre en compte l’amplitude des intervalles de confiance.

Ventilation selon le sexe: sur l’ensemble de la période, le pourcentage d'hommes qui déclare être dans un état de santé très bon, bon ou moyen est plus élevé que celui des femmes. Entre 2005 et 2018, l’écart est resté relativement stable, en moyenne autour de 2,8%. Depuis 2019, tenant compte de la nouvelle méthodologie utilisée à partir de 2019, cette différence est encore plus faible et atteint en moyenne 1,2%.

Ventilation selon le revenu: plus leur revenu est élevé, plus les personnes déclarent être dans un état de santé très bon, bon ou moyen: 83,1% pour celles avec les revenus les plus bas (premier quintile) contre 98,1% pour celles avec les revenus les plus élevés (cinquième quintile) en 2020, tenant compte de la nouvelle méthodologie utilisée à partir de 2019. L’écart entre les catégories de revenus est resté relativement stable dans le temps.

Ventilation selon l'âge: plus les personnes avancent en âge, moins elles déclarent être dans un état de santé très bon, bon ou moyen. L’évolution de l’indicateur pour les quatre catégories d’âge analysées est parallèle et la différence entre les moins de 25 ans et les plus de 64 ans est de 13,7 points de pourcentage en 2019, en tenant compte de la nouvelle méthodologie utilisée à partir de 2019.

Indicateur ONU: l’indicateur choisi ne correspond à aucun indicateur de suivi des SDG, mais est relié à l'objectif 3 puisque la santé perçue est une mesure de la santé globale de la population et de son niveau de bien-être.

Cet indicateur est utilisé pour le calcul de l'indicateur composite de bien-être ici et maintenant, publié dans le rapport Indicateurs complémentaires au PIB.

Sources