Surendettement des ménages

En 2019, 83.374 personnes bénéficiaient dʹune procédure de règlement collectif de dettes en Belgique. Pour atteindre lʹobjectif de développement durable dʹici 2030, ce chiffre doit diminuer. La tendance entre 2007 et 2018 (évaluation de juin 2019) est défavorable.

The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.

Surendettement des ménages - Belgique

milliers de personnes ayant recours au règlement collectif de dettes

 200720102014201520162017201820192019//20072019//2014
Belgique57.076.297.197.695.693.689.083.43.2-3.0
//: Taux de croissance moyens

Banque Nationale de Belgique (2020), communication directe, 18/10/2019 et 26/03/2020.

Surendettement des ménages selon la Région - Belgique

milliers de personnes ayant recours au règlement collectif de dettes

 200720102014201520162017201820192019//20072019//2014
Région de Bruxelles-Capitale4.45.46.16.05.95.85.55.01.1-3.6
Région flamande28.538.049.450.350.349.246.743.53.6-2.5
Région wallonne23.832.541.140.838.937.936.234.33.1-3.6
Autres0.20.30.50.50.50.50.60.58.30.9
//: Taux de croissance moyens

Banque Nationale de Belgique (2020), communication directe, 18/10/2019 et 26/03/2020.

Surendettement des ménages selon le sexe - Belgique

milliers de personnes ayant recours au règlement collectif de dettes

 200720102014201520162017201820192019//20072019//2014
femmes27.937.147.247.446.345.242.940.23.1-3.2
hommes29.039.149.950.249.248.446.143.23.4-2.8
//: Taux de croissance moyens

Banque Nationale de Belgique (2020), communication directe, 18/10/2019 et 26/03/2020.

Surendettement des ménages selon l'âge - Belgique

milliers de personnes ayant recours au règlement collectif de dettes

 200720102014201520162017201820192019//20072019//2014
18-241.42.32.01.91.71.51.31.1-2.1-11.3
25-3412.117.121.521.020.018.817.315.82.2-6.0
35-4418.122.227.827.827.326.625.223.62.3-3.2
45-5415.420.425.726.225.825.624.422.83.3-2.4
55-647.510.514.514.814.814.914.513.95.3-0.8
>642.43.65.65.96.06.26.26.28.12.3
//: Taux de croissance moyens

Banque Nationale de Belgique (2020), communication directe, 18/10/2019 et 26/03/2020.

Définition: les personnes confrontées au surendettement ou à de graves difficultés financières peuvent faire appel à la procédure judiciaire de règlement collectif de dettes. Dans le cadre de cette procédure, un médiateur de dettes établira un plan de remboursement pour l'ensemble des dettes actives et déterminera le montant nécessaire au débiteur pour ses dépenses mensuelles courantes. Ce montant doit être suffisant pour lui permettre de vivre dignement et ne peut pas être inférieur au montant du revenu d’intégration sur base mensuelle. En Belgique, la Centrale des crédits aux particuliers (CCP) centralise certaines données sur le nombre de règlements collectifs de dettes en cours. Cet indicateur est exprimé en milliers de personnes et se rapporte à la situation à la fin de chaque année. Les données proviennent de la Banque nationale de Belgique.

Objectif: le surendettement des ménages doit diminuer.

Les objectifs de développement durable ou SDG adoptés par l'ONU en 2015 comprennent le sous-objectif 1.4: "D’ici à 2030, faire en sorte que tous les hommes et les femmes, en particulier les pauvres et les personnes vulnérables, aient les mêmes droits aux ressources économiques et qu’ils aient accès aux services de base, à la propriété et au contrôle des terres et à d’autres formes de propriété, à l’héritage et aux ressources naturelles et à des nouvelles technologies et des services financiers adéquats, y compris la microfinance".

La procédure de règlement collectif de dettes prévoit un montant mensuel nécessaire à la personne concernée afin qu'elle puisse faire face à des dépenses régulières lui permettant de vivre une vie décente et ne pas passer sous le niveau du revenu d'intégration. Étant donné que le règlement collectif de dettes vise spécifiquement des personnes qui risquent de ne plus pouvoir vivre une vie décente suite à un surendettement, il est considéré qu'il existe un objectif implicite selon lequel le nombre de personnes en règlement collectif de dettes doit diminuer, ce qui rejoint l'objectif de l'indicateur Personnes bénéficiant d'un revenu d'intégration sociale.

Évolution: le nombre de personnes en cours de procédure de règlement collectif de dettes a constamment augmenté entre 2007 et 2015, passant de 56.951 à 97.636. Depuis, ce nombre a diminué pour atteindre 83.374 en 2019. Les raisons de cette baisse depuis 2015 sont diverses. Dans ce contexte, l'Observatoire du crédit et de l'endettement indique que la croissance économique favorable et la baisse du chômage depuis 2015 peuvent expliquer en partie cette tendance à la baisse (Jeanmart, 2019). Il convient de souligner que la problématique du surendettement est complexe. Il peut en effet y avoir des retards sur plusieurs crédits. De plus, les personnes avec des dettes non liées à des crédits (telles que des dettes fiscales ou des difficultés de payement des factures liées aux soins de santé, à l'énergie, au téléphone ou au loyer) peuvent également faire appel au règlement collectif de dettes. C'est le cas de une personne sur trois en règlement collectif de dettes (BNB, 2020).

Comparaison internationale: compte tenu des différences de législations, il n'existe pas de données harmonisées au sein de l'UE sur ce type de disposition pour des personnes en surendettement.

Ventilation selon la Région: le nombre de personnes en cours de procédure de règlement collectif de dettes en 2019 est de 5.030 à Bruxelles, 43.507 en Flandre et 34.296 en Wallonie. Pour la Belgique, ce chiffre est de 83.374. Le lieu de résidence de 541 personnes soumises à une telle procédure se situe à l'étranger, n'est pas fixée ou est mal enregistrée.

Ventilation selon l'âge: entre 2007 et 2019, le nombre de personnes bénéficiant d'un règlement collectif de dettes a augmenté dans toutes les catégories d'âge, sauf pour les personnes âgées de 18 à 24 ans. La répartition entre les catégories d'âge est assez stable au cours de cette période: la tranche d'âge des 35 à 44 ans est toujours la plus importante. La part des plus de 55 ans ayant un règlement collectif de dettes dans le total augmente légèrement de 17 à 23% entre 2007 et 2019.

Indicateur ONU: l’indicateur choisi ne correspond à aucun indicateur de suivi des SDG, mais est relié au sous-objectif 1.4 car les personnes sortant d'un recouvrement de dettes sont vulnérables et pourraient avoir plus de difficultés pour avoir accès à certains services et à certaines formes de propriété.

Sources