Surface bâtie (i72)

  •  17/10/2022
  • objectif  
  •  évaluation 

En 2020, la part bâtie de la surface totale du territoire belge sʹélevait à 21,6%. Il nʹy a pas dʹobjectif de développement durable pour la surface bâtie. Pour atteindre lʹobjectif de développement durable dʹici 2030, ce chiffre ne doit pas augmenter. La tendance entre 2000 et 2020 est défavorable (évaluation de novembre 2021).

The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.

Surface bâtie - Belgique

pourcentage de la surface continentale

 1990200020102015201920202020//19902020//2015
Belgique16.318.520.020.621.521.60.91.0
//: Taux de croissance moyens

Statbel (2021), Utilisation du sol par commune et région, la Belqique (1834-2020), https://statbel.fgov.be/ (consulté le 28/09/2021); calculs BFP.

Surface bâtie selon la Région - Belgique

pourcentage de la surface continentale

 19902000200520102015201920202020//19902020//2015
Région de Bruxelles-Capitale75.377.378.078.579.280.080.20.20.2
Région flamande21.324.425.426.427.228.528.61.01.0
Région wallonne11.813.113.714.214.715.315.40.91.0
//: Taux de croissance moyens

Statbel (2021), Utilisation du sol par commune et région, la Belqique (1834-2020), https://statbel.fgov.be/ (consulté le 28/09/2021); calculs BFP.

Définition: cet indicateur exprime la part de la surface bâtie par rapport à la surface continentale belge (superficie du territoire belge sans sa zone marine). La surface bâtie comprend les bâtiments, les infrastructures de transport et les jardins. L'indicateur est calculé par le BFP sur la base des données de Statistics Belgium.

Objectif: la part de la surface bâtie ne peut pas augmenter.

Les objectifs de développement durable ou SDG adoptés par l'ONU en 2015 comprennent le sous-objectif 15.5: "Prendre d’urgence des mesures énergiques pour réduire la dégradation du milieu naturel /[…/]". Sur cette base la part de la surface bâtie ne peut pas augmenter.

Évolution: la part de la surface bâtie augmente de manière constante depuis 1990 pour atteindre 21,6% de la surface continentale belge en 2020. D'une part, l'augmentation de la surface bâtie, au travers des infrastructures et bâtiments, contribue au bien-être. D'autre part, cette augmentation va de pair avec une fragmentation des habitats naturels, néfaste à la survie des espèces. Elle entraîne aussi une imperméabilisation des sols et de ce fait une augmentation des risques d'inondations et une diminution des eaux de pluies rejoignant les eaux souterraines. De plus ces terres ne sont plus disponibles pour d'autres affectations, telles que l'agriculture.

Comparaison internationale: il n'y a pas de comparaison car les données ne sont pas disponibles sur le site d'Eurostat.

Ventilation selon la Région: la part de la surface bâtie en 2020 est de 80,2% à Bruxelles, 28,6% en Flandre et 15,4% en Wallonie. Pour la Belgique, ce chiffre est de 21,6%.

Indicateur ONU: l’indicateur choisi ne correspond à aucun indicateur de suivi des SDG, mais est relié au sous-objectif 15.5, c'est-à-dire prendre d’urgence des mesures énergiques pour réduire la dégradation du milieu naturel.

Cet indicateur est utilisé pour le calcul de l'indicateur composite Capital environnemental, publié dans le rapport Indicateurs de développement durable.

Sources

  • Générales

    • SDG, objectifs de développement durable (Sustainable Development Goals): Nations Unies (2015), Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Résolution adoptée par l’Assemblée générale le 25 septembre 2015, document A/RES/70/1.

    • Indicateurs: Nations Unies (2017), Travaux de la Commission de statistique sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Résolution adoptée par l’Assemblée générale le 6 juillet 2017, document A/RES/71/313.

    • UN Sustainable Development Knowledge Platform: https://sustainabledevelopment.un.org/ (consulté le 24/09/2020).

    • Sustainable Development Goal indicators website: https://unstats.un.org/sdgs/ (consulté le 24/09/2020).