Investissements bruts dans le stock de capital physique

En 2018, les investissements bruts dans le stock de capital fixe en Belgique s’élevaient à 23,8% du produit intérieur brut. Il n’y a pas d’objectif de développement durable pour les investissements bruts dans le stock de capital fixe.

The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.

Investissements bruts dans le stock de capital physique - Belgique et comparaison internationale

pourcentage du produit intérieur brut

 1995200020052010201320152016201720182018//19952018//2013
Belgique21.222.522.222.122.223.023.223.123.80.51.4
UE2821.021.921.220.019.219.619.920.220.4-0.11.2
//: Taux de croissance moyens

ICN; Eurostat (2019), Formation brute de capital fixe par AN_F6 types d'actifs [nama_10_an6], https://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 21/10/2019).

Investissements bruts dans le stock de capital physique par région - Belgique

pourcentage du produit intérieur brut

 1995200020052010201320152016201720182018//19952018//2013
Région de Bruxelles-Capitale--17.317.716.416.518.117.5--------
Région flamande--24.124.223.623.823.425.1--------
Région wallonne--22.720.821.822.626.223.5--------
//: Taux de croissance moyens

ICN; Eurostat (2019), Formation brute de capital fixe par région NUTS 2 [nama_10r_2gfcf] et Produit intérieur brut aux prix courants du marché par région NUTS 2 [nama_10r_2gdp], https://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 14/11/2019).

Définition: les investissements bruts dans le stock de capital physique (section AN.11, à l'exclusion de la section AN.117 des comptes nationaux; Eurostat, 2013) sont exprimés en pourcentage du produit intérieur brut (PIB). Les données au niveau de la Belgique sont collectées par l'Institut des comptes nationaux. Afin de permettre la comparaison avec les autres pays européens, les données utilisées proviennent d’Eurostat.

Objectif: il n’y a pas d’objectif de développement durable pour les investissements bruts dans le stock de capital physique.

Les objectifs de développement durable ou SDG adoptés par l'ONU en 2015 comprennent le sous-objectif 9.1: "Mettre en place une infrastructure de qualité, fiable, durable et résiliente, y compris une infrastructure régionale et transfrontière, pour favoriser le développement économique et le bien-être de l’être humain, en privilégiant un accès universel, financièrement abordable et équitable".

La Vision stratégique fédérale à long terme de développement durable inclut l'objectif suivant: "Le développement économique et la dégradation de l’environnement seront intégralement découplés. Dans ce développement, la création d’emplois décents prend une position centrale, tout en garantissant une offre suffisante de biens et de services répondant aux besoins fondamentaux" (introduction du défi "une société qui adapte son économie aux défis économiques, sociaux et environnementaux"; Moniteur belge, 08/10/2013).

Pour une économie performante ayant un impact négatif sur l'environnement aussi limité que possible, il est indispensable de disposer de suffisamment de biens d'équipement respectueux de l'environnement. En outre, les biens d'équipement peuvent également être utilisés par les générations futures et contribuer à leur bien-être. Il est donc nécessaire de procéder à des investissements suffisants en biens d'équipement, non seulement pour remplacer les biens d'équipement obsolètes, mais aussi pour rendre les biens d'équipement plus performants et plus respectueux de l'environnement, étant donné que de nouveaux investissements permettent de prendre en compte les derniers développements technologiques. Toutefois, il n'est pas possible de fixer un niveau optimal pour cet indicateur.

Évolution: les investissements bruts dans le stock de capital physique s’élèvent en moyenne à 22,4% du PIB sur la période allant de 1995 à 2018. En hausse jusqu’en 2000, l’indicateur diminue ensuite pour atteindre son point le plus bas en 2003: 20,5% du PIB. À partir de cette année, l’indicateur augmente sans discontinuité pour atteindre son maximum en 2008: 24,1% du PIB. Avec la crise économique et financière, l’indicateur diminue et se stabilise autour de 22,5% du PIB jusqu’en 2014. À partir de cette année, il repart à la hausse et atteint 23,8% du PIB en 2018.

Comparaison internationale: entre 1995 et 2008, le niveau moyen de l’indicateur en Belgique et dans l’UE28 est similaire et se situe autour de 22%. À partir de 2009, soit après le déclenchement de la crise économique et financière, les investissements dans l’UE28 ont diminué pour passer sous la barre des 20%. En Belgique, l’indicateur a relativement moins diminué et est toujours resté au-dessus des 22% du PIB. En 2018, l’écart observé entre l’UE28 et la Belgique est de 3,4 points de pourcentage alors qu’il n’était que de 0,6 point de pourcentage en 1995.

Ventilation selon la Région: les investissements bruts dans le stock de capital physique en 2016 sont de 17,5% du PIB à Bruxelles, de 25,1% en Flandre et de 23,5% en Wallonie. Pour la Belgique, ce chiffre est de 23,2% du PIB.

Indicateur ONU: l’indicateur choisi ne correspond à aucun indicateur de suivi des SDG, mais est relié au sous-objectif 9.1. En effet, investir dans le stock de capital physique permet d'avoir les infrastructures nécessaires pour le développement économique.

Sources

  • Générales

    • SDG, objectifs de développement durable (Sustainable Development Goals): Nations Unies (2015), Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Résolution adoptée par l’Assemblée générale le 25 septembre 2015, document A/RES/70/1.

    • Indicateurs: Nations Unies (2017), Travaux de la Commission de statistique sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Résolution adoptée par l’Assemblée générale le 6 juillet 2017, document A/RES/71/313.

    • UN Sustainable Development Knowledge Platform: https://sustainabledevelopment.un.org/ (consulté le 23/10/2018).

    • Sustainable Development Goal indicators website: https://unstats.un.org/sdgs/ (consulté le 23/10/2018).
  • Spécifiques