Nitrates dans les eaux de rivière

En 2018, les rivières belges contenaient 3,3 milligrammes dʹazote sous forme de nitrates par litre dʹeau. Pour atteindre lʹobjectif de développement durable dʹici 2030, ce chiffre doit diminuer. La tendance entre 2000 et 2018 (évaluation de juin 2021) est favorable.

The chart will appear within this DIV.

Nitrates dans les eaux de rivière - Belgique et comparaison internationale

mg NO3-N/l

 1992199520002005201020132015201720182018//19922018//2013
Belgique4.44.04.73.83.73.73.43.33.3-1.1-2.3
Europe2.11.92.01.91.91.91.71.91.8-0.6-1.1
//: Taux de croissance moyens

Europe: 29 pays, voir Description

EEA (2021), Nutrients in freshwater in Europe (CSI 020/WAT 003), https://www.eea.europa.eu/data-and-maps/indicators/nutrients-in-freshwater/nutrients-in-freshwater-assessment-published-10 (consulté le 27/05/2021).

Définition: la concentration moyenne de nitrates dans l’eau des rivières est calculée sur la base des données provenant de 26 points de mesures dispersés dans toute la Belgique. Elle est exprimée en poids d'azote dans ces nitrates par litre d'eau (mg NO3-N/l). Les données proviennent de l'Agence européenne de l'environnement. Les données européennes concernent 20 pays: Albanie, Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Irlande, Lettonie, Lituanie, Norvège, Pologne, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tchéquie.

Objectif: la concentration moyenne de nitrates dans l'eau des rivières doit diminuer.

Les objectifs de développement durable ou SDG adoptés par l'ONU en 2015 comprennent le sous-objectif 6.3: "D’ici à 2030, améliorer la qualité de l’eau en réduisant la pollution, en éliminant l’immersion et en réduisant au minimum les émissions de produits chimiques et de matières dangereuses, en diminuant de moitié la proportion d’eaux usées non traitées et en augmentant nettement à l’échelle mondiale le recyclage et la réutilisation sans danger de l’eau".

La Vision stratégique fédérale à long terme de développement durable inclut l’objectif 35: "Les émissions de polluants (…) seront considérablement réduites et la pollution de l'air (intérieur et extérieur), de l'eau et des sols n'aura plus d'incidence significative, directe ou indirecte, ni sur la santé ni sur l'environnement" (Moniteur belge, 08/10/2013).

Évolution: la concentration moyenne de nitrates dans l'eau des rivières de Belgique a montré une tendance à la baisse entre 1992 et 2018, allant de 4,4mgNO3-N/l à 3,3mg NO3-N/l. La diminution observée est liée à la diminution des rejets azotés d'origine industrielle, au développement de l'infrastructure d'épuration des eaux et à la politique agricole induisant, par exemple, une meilleure gestion des engrais.

Comparaison internationale: la concentration moyenne de nitrates dans l’eau des rivières en Belgique a diminué tout en restant largement au-dessus de la moyenne européenne qui, elle reste relativement stable. Seul le Danemark a des concentrations moyennes plus élevées en 2018.

Ventilation selon la Région: ne peut pas être présentée car des données comparables ne sont actuellement pas disponibles.

Indicateur ONU: l’indicateur choisi est lié à l'indicateur 6.3.1 - Proportion des eaux usées traitées sans danger. La concentration de nitrates dans l'eau de rivières est un indicateur illustrant l'efficacité du traitement des eaux usées.

Sources