Surface terrestre en zone Natura 2000

En 2015, la part de la surface totale du territoire terrestre belge qui étaient des sites Natura 2000 sʹélevait à 12,7%. Pour atteindre lʹobjectif de développement durable dʹici 2030, ce chiffre doit augmenter. La tendance depuis 2010 est indéterminée.

The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.

ÉVALUATION DE LA TENDANCE: Surface terrestre en zone Natura 2000 - Belgique

pourcentage de la surface terrestre belge

 201020112012201320142015
observations12.712.712.812.712.712.7

EEA (2017), Natura 2000 barometer statistics, http://www.eea.europa.eu/ (consulté le 08/11/2017).

Surface terrestre en zone Natura 2000

pourcentage de la surface terrestre

 2010201120122013201420152015//2010
Belgique12.712.712.812.712.712.70.1
UE-2717.517.917.917.917.917.90.5
//: taux de croissance moyens

EEA (2017), Natura 2000 barometer statistics, http://www.eea.europa.eu/ (consulté le 08/11/2017).

Ce texte provient du Rapport fédéral sur le développement durable 2017.

Définition: cet indicateur représente la part de la surface des sites Natura 2000 terrestres (sous la directive Habitats 92/43/CEE et/ou la directive Oiseaux 79/409/CEE) par rapport à la surface totale du territoire terrestre belge. Les données proviennent de l'Agence européenne de l'environnement (EEA, 2017b).

Cible: il n’y a pas de cible pour l’indicateur de suivi. Par contre, il y a un objectif dans la Vision fédérale à long terme de développement durable: Les biens et les services rendus par les écosystèmes seront restaurés, valorisés et utilisés avec précaution et de manière durable, contribuant ainsi directement à la préservation de la biodiversité (objectif 37). Pour aller dans la direction des objectifs (SDG et VLT DD), cet indicateur doit augmenter.

À noter, qu'en Belgique, les zones Natura 2000 ne sont qu'une partie des zones protégées. Un indicateur sur la part de la zone protégée "au moyen de réseaux écologiquement représentatifs et bien reliés d’aires protégées gérées efficacement et équitablement et d’autres mesures de conservation efficaces par zone" (CDB, 2010) a été calculé une première fois pour établir en Belgique la base dans le cadre de l'objectif pour 2020: "Au moins 17 % des zones terrestres et d’eaux intérieures, y compris les zones qui sont particulièrement importantes pour la diversité biologique et les services fournis par les écosystèmes, sont conservées au moyen de réseaux écologiquement représentatifs et bien reliés d’aires protégées gérées efficacement et équitablement et d’autres mesures de conservation efficaces par zone, et intégrées dans l’ensemble du paysage terrestre" (Point focal national belge pour la Convention sur la Diversité biologique, 2013). Le suivi de cet indicateur n'est pas encore organisé (SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement, 2017b).

Sous-objectif: 15.1 D’ici à 2020, garantir la préservation, la restauration et l’exploitation durable des écosystèmes terrestres et des écosystèmes d’eau douce et des services connexes, en particulier des forêts, des zones humides, des montagnes et des zones arides, conformément aux obligations découlant des accords internationaux.

I-SDG: 15.1.1 Proportion de la surface émergée totale couverte par des zones forestières.