Privation matérielle sévère

  •  08/02/2018

En 2016, la part de la population vivant dans une situation de privation matérielle sévère sʹélevait à 5,5% en Belgique. Pour atteindre lʹobjectif de développement durable dʹici 2030, ce chiffre doit diminuer.

The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.

Privation matérielle sévère

pourcentage de la population totale

 2004200520102011201220132014201520162016//20042016//2011
Belgique4.76.55.95.76.35.15.95.85.51.3-0.7
UE-28----8.48.89.99.68.98.17.5---3.1
//: taux de croissance moyens

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Statistics on Income and Living Conditions (EU-SILC), ilc_mddd11, ilc_mddd12, ilc_mddd13, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 08/11/2017).

Privation matérielle sévère selon le sexe - Belgique

pourcentage de la population totale

 2004200520102011201220132014201520162016//20042016//2011
femmes4.96.56.05.46.34.75.66.15.71.31.1
hommes4.66.55.75.96.35.56.25.55.31.2-2.1
//: taux de croissance moyens

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Statistics on Income and Living Conditions (EU-SILC), ilc_mddd11, ilc_mddd12, ilc_mddd13, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 08/11/2017).

Privation matérielle sévère selon l'âge - Belgique

pourcentage de la population totale

 2004200520102011201220132014201520162016//20042016//2011
<185.78.57.78.28.35.56.87.96.91.6-3.4
18-645.16.56.05.66.65.86.56.16.11.51.7
>641.93.62.82.62.82.02.42.12.10.8-4.2
//: taux de croissance moyens

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Statistics on Income and Living Conditions (EU-SILC), ilc_mddd11, ilc_mddd12, ilc_mddd13, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 08/11/2017).

Privation matérielle sévère selon le type de ménage - Belgique

pourcentage de la population totale

 2004200520102011201220132014201520162016//20042016//2011
personne isolée10.911.911.010.410.211.610.49.09.2-1.4-2.4
famille monoparentale16.220.318.118.321.116.117.116.914.9-0.7-4.0
deux adultes2.83.92.92.32.82.92.72.32.5-0.91.7
deux adultes avec un enfant dépendant2.72.54.12.35.52.93.93.53.11.26.2
deux adultes avec deux enfants dépendants2.33.01.62.83.11.44.03.91.5-3.5-11.7
deux adultes avec trois enfants dépendants ou plus4.58.97.88.66.84.86.06.57.94.8-1.7
//: taux de croissance moyens

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Statistics on Income and Living Conditions (EU-SILC), ilc_mddd11, ilc_mddd12, ilc_mddd13, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 08/11/2017).

Privation matérielle sévère selon le statut d'activité - Belgique

pourcentage de la population totale de 18 ans et plus

 2004200520102011201220132014201520162016//20042016//2011
avec emploi2.02.82.32.52.62.12.32.12.20.8-2.5
sans emploi6.99.08.37.48.98.09.18.27.91.11.3
au chômage15.318.316.115.615.623.220.722.820.12.35.2
pensionné2.43.83.02.72.62.22.51.92.1-1.1-4.9
autre inactif7.810.211.09.513.210.813.011.612.03.74.8
//: taux de croissance moyens

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Statistics on Income and Living Conditions (EU-SILC), ilc_mddd11, ilc_mddd12, ilc_mddd13, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 08/11/2017).

Privation matérielle sévère selon le revenu - Belgique

pourcentage de la population totale

 2004200520102011201220132014201520162016//20042016//2011
quintile 115.321.320.319.021.018.621.821.822.13.13.1
quintile 25.36.56.56.47.95.05.65.53.6-3.2-10.9
quintile 32.23.11.82.01.51.61.71.21.6-2.6-4.4
quintile 40.71.40.40.60.70.40.40.50.1-15.0-30.1
quintile 50.20.30.30.50.40.00.10.00.1-5.6-27.5
//: taux de croissance moyens

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Statistics on Income and Living Conditions (EU-SILC), ilc_mddd11, ilc_mddd12, ilc_mddd13, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 08/11/2017).

Ce texte provient du rapport Indicateurs complémentaires au PIB de février 2018.

Définition: une personne se trouve en état de privation matérielle sévère si son ménage est confronté à au moins quatre des neuf problèmes suivants: ne pas pouvoir faire face à des dépenses inattendues, ne pas pouvoir manger un repas avec des protéines tous les deux jours, ne pas pouvoir chauffer son habitation de manière adéquate (pour une raison financière), ne pas pouvoir partir en vacances une semaine par an, ne pas avoir de voiture (alors qu'elle le souhaite), ne pas disposer de poste de télévision (alors qu'elle le souhaite), ne pas avoir de téléphone (alors qu'elle le souhaite), ne pas avoir de machine à laver (alors qu'elle le souhaite), et enfin avoir des arriérés au niveau du remboursement du prêt hypothécaire, du paiement du loyer ou de factures relatives aux services d'utilité publique. Les données relatives à la privation matérielle présentées ici sont basées sur l'enquête Statistics on Income and Living Conditions (EU-SILC) de l'Union européenne. Les personnes qui participent à cette enquête peuvent indiquer si elles sont confrontées ou non à ces problèmes au moment de l'enquête. Statistics Belgium organise en Belgique cette enquête harmonisée au niveau de l'UE et en met les résultats à disposition, notamment d'Eurostat. Les données utilisées ici proviennent d'Eurostat (2017) qui publie des résultats détaillés et comparables entre les États membres de l'UE.

Évolution: selon les enquêtes EU-SILC la part des personnes vivant dans un ménage présentant une privation matérielle sévère reste stable [Federal Public Service Social Security (2017), Analysis of the evolution of the social situation and social protection in Belgium 2017, Monitoring the social situation in Belgium and the progress towards the social objectives and the priorities of the National Reform Programme, Brussels, Federal Public Service Social Security, July 2017, https://socialsecurity.belgium.be/en/publications/analysis-evolution-social-situation-and-social-protection-belgium (consulté le 20/11/2017)]. Cet indicateur a augmenté de 4,7 % en 2004 à 6,5 % en 2005, probablement influencé par un changement méthodologique dans l'enquête EU-SILC sur le point "ne pas pouvoir chauffer son habitation de manière adéquate (pour une raison financière)". En 2008, la place de ce point dans le questionnaire SILC a également changé, ce qui pourrait avoir une influence sur la tendance observée au cours de la période 2005-2016. Pour ces raisons il semble avisé de ne considérer l'évolution de cet indicateur qu'à partir de 2008 et non sur toute la période 2004-2016. En 2008, 5,6 % de la population vivait dans une situation de privation matérielle sévère. En 2009 cet indicateur a diminué jusqu'à 5,2 % pour ensuite augmenter et atteindre 6,3 % en 2012. En 2013 cet indicateur a à nouveau diminué (5,1 %) pour augmenter en 2014 (5,9 %). En 2015, 5,8 % de la population vivait dans une situation de privation matérielle sévère. En 2016 c'était 5,5 %.

La part de la population vivant dans une situation de privation matérielle sévère est plus basse en Belgique que dans l'UE 28. Entre 2010 et 2012 cet indicateur a augmenté dans l'UE 28 de 8,4 % à 9,9 %. Ensuite il a diminué pour atteindre 7,5 % en 2016. Lorsque les États membres sont répartis en trois groupes, la Belgique fait partie du groupe qui a des performances moyennes et fait mieux que la moyenne européenne en 2016.

Objectif: la vision stratégique fédérale à long terme de développement durable inclut l'objectif suivant: "Toute personne disposera de revenus du travail, du patrimoine ou de remplacement et aura accès aux services d’intérêt général. Elle pourra ainsi, au cours des différentes étapes de son existence, subvenir à l’ensemble des besoins inhérents à une vie conforme à la dignité humaine" (objectif 2).

Les objectifs de développement durable de l'ONU (SDG) comprennent les sous-objectifs suivants: "Assurer l’égalité des chances et réduire l’inégalité des résultats, notamment en éliminant les lois, politiques et pratiques discriminatoires et en promouvant l’adoption de lois, politiques et mesures adéquates en la matière" (sous-objectif 10.3) et: "D’ici à 2030, réduire de moitié au moins la proportion d’hommes, de femmes et d’enfants de tout âge qui vivent dans la pauvreté sous tous ses aspects, telle que définie par chaque pays et quelles qu’en soient les formes" (sous-objectif 1.2).

Les personnes vivant dans un ménage présentant une privation matérielle sévère font partie du groupe cible pour lequel la stratégie Europe 2020 a fixé un objectif de réduction, à savoir les personnes présentant un risque de pauvreté ou d'exclusion sociale (voir indicateur 4). L'UE vise une diminution de ce groupe cible de l'ordre de 20 millions de personnes entre 2008 et 2018. Pour la Belgique, l'objectif est une diminution allant de 2,19 millions de personnes en 2008 à 1,81 millions de personnes en 2018. Cela correspond à une baisse de 380 000 personnes.

Pour aller dans la direction de ces objectifs, la part des personnes en situation de privation matérielle sévère, et leur nombre, doivent diminuer.

Ventilation selon le type de ménage, le statut d’activité le plus fréquent et la catégorie de revenu

Parmi toutes les personnes qui font partie d'une famille monoparentale, 18,5 % en moyenne ont connu une situation de privation matérielle sévère sur la base des données des enquêtes EU-SILC de 2004 à 2016. Pour les isolés, cette part est de 10,5 %. La privation matérielle pour les ménages de plus grande taille est nettement inférieure à celle des isolés, sauf pour les ménages comptant deux adultes et trois enfants dépendants au cours des années 2006 et 2011.

Au cours de la période 2004-2016, la part des personnes en état de privation matérielle sévère a toujours été la plus élevée, par ordre décroissant, chez les chômeurs, les autres inactifs et les non-travailleurs. En 2016 cette part était respectivement de 20,1 %, 12 % et 7,9 %. Pour les travailleurs et les pensionnés, la part des personnes en état de privation matérielle est très faible. En 2016 la part de ces deux catégories socio-économiques fluctuait autour des 2 %.

La part de la population vivant dans une situation de privation matérielle sévère diminue quand les quintiles de revenu s'élèvent. En 2016, 22,1 % de la population du quintile de revenu le plus bas vivait dans une situation de privation matérielle sévère. Pour les quintiles de revenus plus élevés une forte diminution est observée. Dans le quintile de revenu le plus élevé très peu de personnes vivent dans une situation de privation matérielle sévère (0,1 %). Les données pour les années 2004-2015 montrent une tendance comparable.