Accidents du travail mortels (i43)

En 2019, le taux d'accidents mortels au travail était de 1,27 pour 100.000 personnes employées, en Belgique. Pour atteindre lʹobjectif de développement durable dʹici 2030, ce chiffre doit diminuer. La tendance entre 2010 et 2018 est indéterminée (évaluation de novembre 2021).

The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.

Accidents du travail mortels - Belgique et comparaison internationale

nombre par 100.000 personnes employées

 201020142015201820192019//20102019//2014
Belgique2.31.51.41.91.3-6.2-3.7
UE272.32.02.01.81.7-3.1-2.7
//: Taux de croissance moyens

rupture de série: BE 2014

Eurostat (2022), Accidents du travail mortels [sdg_08_60], https://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 18/05/2022).

Accidents du travail mortels selon le sexe - Belgique

nombre par 100.000 personnes employées

 201020142015201820192019//20102019//2014
femmes0.40.10.10.40.1-19.7-3.6
hommes3.62.92.63.42.5-4.2-2.9
//: Taux de croissance moyens

rupture de série: 2014

Eurostat (2022), Accidents du travail mortels [sdg_08_60], https://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 18/05/2022).

Définition: l'indicateur mesure le nombre d'accidents qui surviennent durant le travail et qui entraînent le décès de la victime dans l'année qui suit l'accident, pour 100.000 personnes salariées. Les chiffres proviennent des données administratives des statistiques européennes sur les accidents du travail (SEAT).

Objectif: le nombre d'accidents mortels au travail doit diminuer.

Les objectifs de développement durable ou SDG adoptés par l'ONU en 2015 comprennent le sous-objectif 8.8: "Défendre les droits des travailleurs, promouvoir la sécurité sur le lieu de travail et assurer la protection de tous les travailleurs, y compris les migrants, en particulier les femmes, et ceux qui ont un emploi précaire".

Évolution: le nombre d'accidents mortels au travail en Belgique a diminué selon une trajectoire en dents de scie, passant de 2,25 pour 100.000 travailleurs en 2010 à 1,41 en 2015 pour remonter à 1,91 en 2018. En 2019 ce nombre était de 1,27.

Comparaison internationale: globalement, la Belgique et l'UE27 ont une évolution semblable. Le taux d'accidents du travail mortels est en diminution plus constante dans l'UE27, passant de 2,31 pour 100.000 personnes employées en 2010 à 1,74 en 2019. Lorsque les États membres sont répartis en trois groupes, la Belgique fait partie du groupe qui a les meilleures performances en 2019. Cette année-là, les Pays-Bas étaient à la première place avec 0,48 et la France à la dernière avec 3,53.

Ventilation selon la Région: ne peut pas être présentée car des données comparables ne sont actuellement pas disponibles.

Ventilation selon le sexe: les accidents de travail mortels touchent plus les hommes que les femmes, ce qui est lié aux types d'emploi exercés. De 2010 à 2019, le nombre moyen de femmes victimes d'accidents du travail mortels pour 100.000 personnes salariées était de 0,18. Pour les hommes, ce chiffre était de 3,36.

Indicateur ONU: l’indicateur choisi correspond à l’indicateur 8.8.1 - Fréquence des accidents du travail mortels et non mortels, par sexe et statut au regard de l’immigration.

Sources

  • SDG, objectifs de développement durable (Sustainable Development Goals): Nations Unies (2015), Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Résolution adoptée par l’Assemblée générale le 25 septembre 2015, document A/RES/70/1.

  • Indicateurs: Nations Unies (2017), Travaux de la Commission de statistique sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Résolution adoptée par l’Assemblée générale le 6 juillet 2017, document A/RES/71/313.

  • UN Sustainable Development Knowledge Platform: https://sustainabledevelopment.un.org/ (consulté le 24/09/2020).

  • Sustainable Development Goal indicators website: https://unstats.un.org/sdgs/ (consulté le 24/09/2020).