Médicaments psychotropes remboursés

En 2019, le nombre de doses journalières standards de médicaments psychotropes remboursés pour 1.000 personnes/jour en Belgique sʹélevait à 99. Il nʹy a pas dʹobjectif de développement durable pour cet indicateur.

The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.

Médicaments psychotropes remboursés - Belgique

doses par jour par 1000 assurés

 2008201020132015201720182018//20082018//2013
Belgique79.585.490.094.996.197.32.11.6
//: Taux de croissance moyens

Les doses sont exprimées en doses journalières standards.

Calculs BFP sur la base de EPS (Échantillon Permanent(e) Steekproef, IMA).

Médicaments psychotropes remboursés par région - Belgique

doses par jour par 1000 assurés

 2008201020132015201720182018//20082018//2013
Région de Bruxelles-Capitale71.674.975.377.779.579.41.11.1
Région flamande71.877.583.088.290.392.12.52.1
Région wallonne99.5106.7111.6116.9116.9117.71.71.1
inconnu7.99.612.413.521.120.710.010.8
//: Taux de croissance moyens

Les doses sont exprimées en doses journalières standards.

Calculs BFP sur la base de EPS (Échantillon Permanent(e) Steekproef, IMA).

Médicaments psychotropes remboursés selon le sexe - Belgique

doses par jour par 1000 assurés

 2008201020132015201720182018//20082018//2013
femmes103.1109.4113.1119.1120.2121.51.71.4
hommes55.060.466.169.871.372.32.81.8
//: Taux de croissance moyens

Les doses sont exprimées en doses journalières standards.

Calculs BFP sur la base de EPS (Échantillon Permanent(e) Steekproef, IMA).

Médicaments psychotropes remboursés selon l'âge - Belgique

doses par jour par 1000 assurés

 2008201020132015201720182018//20082018//2013
<2510.811.612.013.014.515.23.44.8
25-6488.496.6102.5109.0110.5112.32.41.8
>64162.7169.3173.2176.4174.0173.20.60.0
//: Taux de croissance moyens

Les doses sont exprimées en doses journalières standards.

Calculs BFP sur la base de EPS (Échantillon Permanent(e) Steekproef, IMA).

Médicaments psychotropes remboursés par type - Belgique

doses par jour par 1000 assurés

 2008201020132015201720182018//20082018//2013
antipsychotiques10.911.813.213.513.813.92.41.1
antidépresseurs et régulateurs de l'humeur64.168.672.377.278.579.72.22.0
psychostimulants1.11.31.31.31.31.42.11.2
antidementia3.43.73.32.92.52.4-3.3-6.1
//: Taux de croissance moyens

Les doses sont exprimées en doses journalières standards.

Calculs BFP sur la base de EPS (Échantillon Permanent(e) Steekproef, IMA).

Définition: le nombre de doses journalières standards (defined daily dose ou DDD) de médicaments psychotropes remboursés pour 1.000 personnes/jour .

Les médicaments psychotropes sont des médicaments destinés à traiter les maladies mentales et les troubles psychiques. Pour pouvoir comparer la consommation de médicaments psychotropes dans le temps ou entre différentes catégories de population, il convient de calculer le nombre de doses journalières standards (DDD) du médicament pour 1.000 habitants consommées chaque jour. Une DDD est la dose d’entretien quotidienne moyenne supposée pour un médicament utilisé dans son indication thérapeutique principale. Les DDD des médicaments psychotropes sont définies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ou par des experts nationaux compétents (WHO, 2020).

Les données de consommation de médicaments psychotropes utilisées ici ont été calculées à partir des données de la base de données longitudinale EPS (Échantillon Permantent(e) Steekproef) (IMA, 2020). Les données couvrent la période 2008-2018. Pour un échantillon d'environ 340.000 membres des mutualités belges, l'EPS tient un registre de toutes les dépenses de santé remboursées par l'assurance maladie-invalidité ainsi que de certaines caractéristiques socio-économiques. La base de données source pour les données sur l'utilisation des médicaments dans le cadre de l'EPS est Farmanet. La base de données Farmanet contient des informations sur les médicaments et les dispositifs médicaux remboursés qui sont délivrés dans les pharmacies accessibles au public (les pharmacies hospitalières ne sont pas inclues). Les prestations sont classées selon la classification anatomique, thérapeutique et chimique (ATC) établie par l'OMS. Les médicaments psychotropes font partie des prestations ayant un effet inhibiteur (classe ATC N05) ou stimulant (classe ATC N06) sur le système nerveux.

Pharmanet possède des données de consommation sur les médicaments psychotropes mentionnés ci-dessous, exprimées en DDD par jour et pour 1.000 assurés de l’assurance obligatoire soins de santé en Belgique.

  • Les antipsychotiques (classe ATC N05A): ces médicaments traitent une psychose, à savoir la perte de contact totale ou partielle avec la réalité durant une certaine période.

  • Les antidépresseurs et régulateurs de l’humeur (classe ATC N06A): ces médicaments traitent une humeur sombre associée à la perte d'intérêt ou de plaisir dans, presque toutes, les activités et non due à d'autres facteurs. Cet état perturbe sérieusement le fonctionnement au quotidien.

  • Les psychoanaleptiques (classe ATC N06B): ces médicaments améliorent les fonctions cognitives. Ces analeptiques ne sont remboursés au sein de l'assurance maladie que pour les ayants droits de 6 à 17 ans (IMA, 2020).

  • Les médicaments anti-démence (classe ATC N06D): ces médicaments traitent la démence qui constitue un trouble chronique et progressif entraînant de multiples perturbations des fonctions cognitives, surtout présentes chez les personnes âgées.

Ces données de consommation représentent une partie seulement de la consommation totale des psychotropes en Belgique, soit la part remboursée par l’assurance obligatoire soins de santé et délivrée par les pharmacies. De plus, Pharmanet ne dispose pas de données sur d’autres psychotropes: les anxiolytiques (classe ATC N05B), les hypnotiques et sédatifs (classe ATC N05C) et les psycholeptiques et psychoanaleptiques en association (classe ATC N06C). Il s’agit de médicaments psychotropes non remboursés délivrés par les pharmacies ou de médicaments psychotropes délivrés par les pharmacies hospitalières.

Objectif: il n’y a pas d’objectif pour le nombre de doses journalières standards de médicaments psychotropes remboursés pour 1.000 personnes/jour.

Les objectifs de développement durable ou SDG adoptés par l'ONU en 2015 comprennent le sous-objectif 3.4: "D’ici à 2030, réduire d’un tiers, par la prévention et le traitement, le taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles et promouvoir la santé mentale et le bien-être ».

Évolution: le nombre de doses journalières standards de médicaments psychotropes remboursés pour 1.000 personnes/jour (antipsychotiques, antidépresseurs et régulateurs de l’humeur, psychoanaleptiques et médicaments anti-démence) a progressé, en Belgique, de 79,5 en 2008 à 97,3 en 2018.

Comparaison internationale: les séries temporelles sur la consommation totale de médicaments psychotropes remboursés, telles qu’enregistrées dans la banque de données EPS ou Pharmanet, ne sont pas disponibles pour l’UE27. Sur la base d'une autre source, il peut être mentionné qu'en Belgique la consommation d'un certain type de médicaments psychotropes, à savoir les antidépresseurs et les régulateurs de l'humeur (classe ATC NO6A), a été systématiquement supérieure à la moyenne de 11 pays européens (Italie, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, Autriche, Finlande, Espagne, Belgique, Suède, Portugal et Royaume-Uni) au cours de la période 2000-2016. Pour 2016, ce chiffre était supérieur de 12,5 % (Belgique en bonne santé, 2020).

Ventilation selon la Région: le nombre de doses journalières standards de médicaments psychotropes remboursés pour 1.000 personnes/jour était, en 2018, de 79,4 à Bruxelles, 92,1 en Flandre et 117,7 en Wallonie. Pour la Belgique, ce chiffre est de 97,3.

Ventilation selon le sexe: le nombre de doses journalières standards de médicaments psychotropes remboursés pour 1.000 femmes/jour était de 2008 à 2018, près de deux fois plus élevée que pour les hommes. Chez les femmes, ce chiffre a augmenté de 103,1 en 2008 à 121,5 en 2018. Chez les hommes, il a augmenté de 55 à 72,3.

Ventilation selon l’âge: le nombre de doses journalières standards de médicaments psychotropes remboursés pour 1.000 personnes/jour augmente avec l’âge pour la période allant de 2008 à 2018. Chez les moins de 25 ans, l’indicateur progresse de 10,8 en 2008 à 15,2 en 2018. Dans la population âgée de 25 à 65 ans, il croît de 88,4 à 112,3. Chez les personnes de 65 ans et plus, c'est également le cas allant de 162,7 à 173,2.

Ventilation selon le type d’antipsychotiques: le nombre de doses journalières standards d’antidépresseurs et de régulateurs de l’humeur remboursés pour 1.000 personnes/jour a progressé de 64 en 2008 à 79,7 en 2018. En moyenne, ces médicaments représentent 81% de tous les médicaments psychotropes remboursés. Pour les antipsychotiques le nombre de doses journalières standards pour 1.000 personnes/jour est passé de 10,9 en 2008 à 13,9 en 2018. Environ 15% des médicaments psychotropes remboursés sont de ce type. Pour les psychoanaleptiques il y a une augmentation de 1,2 en 2008 à 1,4 en 2018. Pour les médicaments anti-démence, le nombre de doses journalières standards pour 1.000 personnes/jour, principalement utilisées par les personnes âgées, a baissé de 3,4 en 2008 à 2,4 en 2018.

Indicateur ONU: l’indicateur choisi ne correspond à aucun indicateur des SDG, mais est relié au sous-objectif 3.4 puisque les médicaments psychotropes, associés ou non à une psychothérapie, promeuvent la santé mentale et le bien-être.

Sources