Transport de personnes en voiture

  •  08/02/2018

En 2015, la part du transport de personnes réalisée en voiture (mesuré en passagers-kilomètres) était de 80% en Belgique. Pour atteindre lʹobjectif de développement durable dʹici 2030, ce chiffre doit être ramené à 65%.

The chart will appear within this DIV.

Transport de personnes en voiture

pourcentage du trafic total de passagers en personnes-km

 1990200020052010201120122013201420152015//19902015//2010
Belgique82.882.479.279.078.978.678.879.480.0-0.10.2
UE-28--81.181.781.681.380.981.181.281.3---0.1
//: taux de croissance moyens

European Commission (2017), European transport in figures 2017, http://ec.europa.eu/transport/facts-fundings/statistics_en (consulté le 06/11/2017).

Ce texte provient du rapport Indicateurs complémentaires au PIB de février 2018.

Définition: la part modale des voitures dans le transport de passagers est la part du trafic total réalisée en voiture. Les autres modes de transport considérés sont les transports collectifs: train, bus, autocars, trams et métros. Pour des raisons de collecte de données, les déplacements en motos sont inclus dans la catégorie des voitures. Le trafic est mesuré en passagers-kilomètres, obtenus en multipliant, pour chaque déplacement, le nombre de voyageurs par le nombre de kilomètres parcourus. Les données proviennent de la Commission européenne, DG Transport (2017), afin de permettre une comparaison avec l’UE 28. L'indicateur est également calculé par le BFP pour la Belgique à partir de données collectées auprès de différente sources (Publications du SPF Mobilité et Transport, SPF Économie, PME, Classes moyennes et Énergie - Direction générale Statistique; rapports annuels SNCB, De Lijn, TEC et STIB). La différence entre les deux estimations de cet indicateur est de moins de 1 %.

Évolution: cette part modale est restée stable entre 82 % et 83 % dans les années ’90, et a diminué entre 2000 et 2007, pour se stabiliser vers 79 % à partir de 2008. La part modale des voitures a à nouveau augmenté à partir de 2012 pour atteindre 80,0 % en 2015. En 2014, les parts modales des transports collectifs étaient de 12,2 % pour les bus, autocars, trams et métro (entre 11 % et 12 % entre 1990 et 2000) et de 7,7 % pour le rail (environ 6 % entre 1990 et 2000).

Entre 1990 et 2015, la part modale des voitures a diminué en Belgique alors qu’en Europe, elle a légèrement augmenté depuis 1995. Lorsque les États membres sont répartis en trois groupes, la Belgique fait partie du groupe qui a des performances moyennes et fait mieux que la moyenne européenne en 2015.

Objectif: la Vision stratégique fédérale à long terme de développement durable, inclut l’objectif suivant: "Les modes de transport collectifs primeront sur les modes de transport individuels" (objectif 23). Pour aller dans la direction de l’objectif, cet indicateur doit diminuer.