Contacts avec amis et famille

  •  18/11/2016
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.

Contacts avec amis et famille

personnes qui déclarent avoir au moins une fois par semaine des contacts sociaux

pourcentage de la population de 15 ans et plus

 20022004200620082010201220142014//20022014//2008
Belgique67.771.168.969.070.765.268.00.0-0.2
Allemagne59.952.556.156.360.258.055.4-0.7-0.3
France66.667.066.267.865.367.265.2-0.2-0.7
Pays-Bas71.973.677.976.975.276.773.90.2-0.7
//: taux de croissance moyens

Calculs BFP sur la base de ESS (2017), Dataset European Social Survey, http://www.europeansocialsurvey.org/ (consulté le 08/11/2017).

Contacts avec amis et famille selon le sexe - Belgique

personnes qui déclarent avoir au moins une fois par semaine des contacts sociaux

pourcentage de la population de 15 ans et plus

 20022004200620082010201220142014//20022014//2008
femmes67.871.369.467.470.266.367.80.00.1
hommes67.670.968.370.771.363.968.20.1-0.6
//: taux de croissance moyens

Calculs BFP sur la base de ESS (2017), Dataset European Social Survey, http://www.europeansocialsurvey.org/ (consulté le 08/11/2017).

Contacts avec amis et famille selon le revenu - Belgique

personnes qui déclarent avoir au moins une fois par semaine des contacts sociaux

pourcentage de la population de 15 ans et plus

 2010201220142014//2010
quintile 165.266.266.80.6
quintile 271.264.064.9-2.3
quintile 367.963.665.8-0.8
quintile 470.067.767.1-1.0
quintile 574.564.566.0-3.0
//: taux de croissance moyens

Calculs BFP sur la base de ESS (2017), Dataset European Social Survey, http://www.europeansocialsurvey.org/ (consulté le 08/11/2017).

Ce texte provient du rapport Indicateurs complémentaires au PIB de février 2018.

Définition: les contacts sociaux sont définis par le résultat de l'enquête sociale européenne (ESS) et plus particulièrement par la réponse "au moins une fois par semaine" à la question de la fréquence à laquelle "vous rencontrez des amis, de la famille ou des collègues" pour des raisons sociales (donc ni pour le travail ni par pure obligation, mais parce qu'elles choisissent de rencontrer des amis, la famille ou des collègues [Ceci correspond au questionnaire original européen en anglais et au questionnaire en néerlandais. Dans le questionnaire en français il est uniquement mentionné "en dehors du travail"]). Cette question a été systématiquement posée dans les sept enquêtes ESS bisannuelles. L'indicateur est calculé par le BFP sur la base des données provenant d'ESS (2017).

Évolution: cet indicateur est stable entre 2002 et 2014, en passant de 67,7 % à 68,0 %. Il n'y a pas de tendance claire observée en Belgique. Les intervalles de confiance calculés pour cet indicateur sont présentés dans l'annexe 1.

En comparaison avec les pays voisins, il y a en Belgique (68,0 %) plus de personnes qui déclarent avoir des contacts sociaux au moins une fois par semaine qu'en Allemagne (55,4 %), mais moins qu'aux Pays-Bas (73,9 %). En France (65,2 %) un nombre équivalent de personnes déclarent avoir des contacts sociaux au moins une fois par semaine. Ces proportions sont globalement les mêmes au cours des sept éditions de l'ESS. Étant donné la nature subjective de cet indicateur, les comparaisons entre pays doivent être interprétées avec prudence.

Objectif: il n'y a pas d'objectif explicite lié aux contacts sociaux. Mais la vision stratégique fédérale à long terme de développement durable comprend dans le premier défi: "Une société qui promeut la cohésion sociale". Pour contribuer à cette cohésion sociale ce rapport considère qu'il existe un objectif implicite selon lequel la part des personnes interrogées déclarant avoir des contacts sociaux au moins une fois par semaine, en tant que mesure du capital social, ne peut pas diminuer.

Ventilation selon le sexe et la catégorie de revenu

La part des hommes et celle des femmes ayant déclaré avoir au moins une fois par semaine des contacts sociaux ont évolué différemment dans les sept éditions de l'ESS: la part des hommes est la plus élevée certaines années, la part des femmes d'autres années. Par ailleurs, les écarts entre les hommes et les femmes étaient plutôt limités et toujours inférieurs à 3,3 points de pourcentage.

Il n'y a pas d'influence significative du revenu sur cet indicateur qui montre des valeurs comparables (environ 65 %) pour les 5 quintiles de revenu.