Taux de chômage

  •  08/02/2018
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.

Taux de chômage

pourcentage de la population active

 1990200020102011201220132014201520162016//19902016//2011
Belgique6.66.98.37.27.68.48.58.57.80.61.6
UE-28--8.99.69.710.510.910.29.48.6---2.4
//: taux de croissance moyens

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Labour Force Survey (EU-LFS), une_rt_a, une_ltu_a et lfsa_urgaed, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 30/10/2017).

Taux de chômage selon le sexe - Belgique

pourcentage de la population active

 1995200020102011201220132014201520162016//19952016//2011
femmes12.78.58.57.27.48.27.97.87.6-2.41.1
hommes7.65.68.17.17.78.79.09.18.10.32.7
//: taux de croissance moyens

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Labour Force Survey (EU-LFS), une_rt_a, une_ltu_a et lfsa_urgaed, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 30/10/2017).

Taux de chômage selon l'âge - Belgique

pourcentage de la population active

 1995200020102011201220132014201520162016//19952016//2011
15-2421.515.222.418.719.823.723.222.120.1-0.31.5
25-548.35.87.36.46.77.47.67.77.1-0.72.1
55-644.03.24.64.04.55.45.45.65.71.77.3
//: taux de croissance moyens

rupture de série: 1999

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Labour Force Survey (EU-LFS), une_rt_a, une_ltu_a et lfsa_urgaed, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 30/10/2017).

Taux de chômage selon l'éducation - Belgique

pourcentage de la population active

 1992200020102011201220132014201520162016//19922016//2011
maximum enseignement secondaire inférieur9.410.315.313.914.015.816.216.815.92.22.7
enseignement secondaire supérieur6.56.88.16.87.88.28.88.78.10.93.6
enseignement supérieur3.02.74.53.83.94.94.74.64.21.42.0
//: taux de croissance moyens

rupture de série: 2001, 2005, 2011, 2014

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Labour Force Survey (EU-LFS), une_rt_a, une_ltu_a et lfsa_urgaed, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 30/10/2017).

Taux de chômage de longue durée - Belgique

pourcentage de la population active

 1999200520102011201220132014201520162016//19992016//2011
chômage de longue durée4.94.44.03.53.43.94.34.44.0-1.22.7
//: taux de croissance moyens

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Labour Force Survey (EU-LFS), une_rt_a, une_ltu_a et lfsa_urgaed, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 30/10/2017).

Ce texte provient du rapport Indicateurs complémentaires au PIB de février 2018.

Définition: le taux de chômage est le rapport entre le nombre de chômeurs et la population active, exprimé en pour cent. Les données sur le chômage utilisées pour cet indicateur se basent sur l’Enquête sur les forces de travail (EFT). Les données de l'enquête ont été obtenues à partir d'entretiens directs visant à déterminer si une personne est au chômage. Tel est le cas si la personne ne travaille pas, si elle a cherché activement un travail au cours des quatre semaines écoulées et si elle est disponible dans les deux semaines pour éventuellement commencer à travailler. La population active comprend toutes les personnes dans la catégorie d'âge des 15 à 74 ans qui sont disponibles sur le marché du travail, c'est-à-dire celles qui ont un travail rémunéré et celles qui n'en ont pas mais en recherchent un. Statistics Belgium organise en Belgique cette enquête harmonisée au sein de l'UE qui est notamment publiée par Eurostat. Les données utilisées ici proviennent d'Eurostat (2017) qui met à disposition des données détaillées et comparables pour les États membres de l'UE.

Évolution: selon l'EFT, le taux de chômage a suivi un cours cyclique entre 1990 et 2015, avec quatre périodes de hausse du chômage: 1990-1994, 2001-2005, 2008-2010 et enfin de 2011 jusqu'à 2015 inclus. Le taux de chômage a culminé en 1994 (9,8 %) et a atteint son niveau plancher en 1991 (6,4 %). La hausse la plus récente du chômage s'étend de 2011 (7,2 %) à 2015 (8,5 %). En 2016 le taux de chômage diminue jusqu'à 7,8 %.

Depuis 2000, le taux de chômage en Belgique est toujours plus bas que celui dans l'UE 28, sauf au cours de la période 2006-2008 où ils sont plus ou moins au même niveau. Le taux de chômage dans l'UE 28 suit un autre modèle que celui de la Belgique, surtout à partir de 2009. Entre 2000 et 2008, il diminue de 8,9 % à 7,0 % et cette évolution suit plus ou moins la tendance observée en Belgique mais à un niveau plus haut. À partir de 2009 le taux de chômage augmente fort dans l'UE 28 jusqu'à 10,9 % en 2013. Cette augmentation est nettement moins prononcée en Belgique. Depuis 2013, le taux de chômage diminue dans l'UE 28 pour atteindre 8,6 % en 2016 alors que le taux de chômage en Belgique ne diminue qu'à partir de 2016. Lorsque les États membres sont répartis en trois groupes, la Belgique fait partie du groupe qui a des performances moyennes et fait mieux que la moyenne européenne en 2016.

Objectif: la vision stratégique fédérale à long terme de développement durable inclut les objectifs suivants: "Le marché de l'emploi sera accessible à tous et proposera un emploi décent à chaque citoyen en âge de travailler" (objectif 8), "Le niveau d’emploi sera aussi stable et élevé que possible et respectera les principes d’un emploi décent. Toute personne d’âge actif aura la possibilité de trouver un emploi rémunéré" (objectif 9), "Le niveau de chômage sera réduit au niveau du chômage frictionnel" (objectif 10) et "Les conditions de travail seront adaptées tout au long de la carrière en vue d'assurer une meilleure qualité de vie et de pouvoir travailler plus longtemps" (objectif 11).

Pour aller dans la direction des objectifs, le taux de chômage doit diminuer.

Ventilation selon l'âge, le niveau d’éducation et la durée de chômage

Au cours de la période 1995-2016, le taux de chômage des jeunes a constamment été le plus élevé, avec 20,0 % en moyenne. Le taux de chômage des personnes de 25 à 54 ans et celui des personnes âgées entre 55 et 64 ans se sont respectivement élevés à 7,1 % et 4,4 % en moyenne durant cette période.

Le taux de chômage s'élève également à mesure que le niveau d’éducation diminue. Au cours de la période 1993-2016, le taux de chômage des personnes diplômées de l'enseignement supérieur a oscillé autour de 4,0 % en moyenne. Le taux de chômage des personnes titulaires d'un diplôme de l'enseignement secondaire supérieur et celui des personnes possédant tout au plus un diplôme de l'enseignement secondaire inférieur se sont respectivement élevés à 7,7 % et 13,1 % en moyenne durant cette période.

Le taux de chômage de longue durée – c'est-à-dire la proportion des chômeurs qui sont au chômage depuis au moins un an – suit, entre 1999 et 2016, une évolution cyclique plus ou moins stable. Le taux de chômage de longue durée a augmenté au cours de trois périodes: 2001-2005, 2008-2010 et 2012-2015. Au cours de cette dernière période, le taux de chômage de longue durée a augmenté, en passant de 3,4 % à 4,4 %. En 2016, le taux de chômage de longue durée était de 4 %.