Jeunes non scolarisés et sans emploi ni formation

  •  02/06/2017
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.
The chart will appear within this DIV.

Jeunes non scolarisés et sans emploi ni formation

pourcentage des 18-24 ans

 2000200520102011201220132014201520162016//20002016//2011
Belgique18.616.214.314.815.016.015.015.513.1-2.2-2.4
UE-28--16.316.616.817.217.116.515.815.2---2.0
//: taux de croissance moyens

rupture de série: 2001 BE, 2003 UE, 2006, 2011 BE

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Labour Force Survey (EU-LFS), edat_lfse_21, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 20/10/2017).

Jeunes non scolarisés et sans emploi ni formation, selon le sexe - Belgique

pourcentage des 18-24 ans

 2000200520102011201220132014201520162016//20002016//2011
femmes21.116.914.415.214.815.014.215.212.8-3.1-3.4
hommes16.115.614.214.515.216.915.715.713.3-1.2-1.7
//: taux de croissance moyens

rupture de série: 2001, 2006, 2011

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Labour Force Survey (EU-LFS), edat_lfse_21, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 20/10/2017).

Jeunes non scolarisés et sans emploi ni formation, selon l'éducation - Belgique

pourcentage des 18-24 ans

 2000200520102011201220132014201520162016//20002016//2011
maximum enseignement secondaire inférieur6.76.56.66.66.66.95.96.45.2-1.6-4.7
enseignement secondaire supérieur10.17.96.26.56.57.17.36.96.3-2.9-0.6
enseignement supérieur1.91.81.51.71.92.01.72.21.6-1.1-1.2
//: taux de croissance moyens

rupture de série: 2001, 2006, 2011, 2014

Statistics Belgium; Eurostat (2017), European Union Labour Force Survey (EU-LFS), edat_lfse_21, http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 20/10/2017).

Ce texte provient du rapport Indicateurs complémentaires au PIB de février 2018.

Définition: la part des jeunes (de 18 ans à 24 ans) qui sont non scolarisés et sans emploi ni formation. Les données utilisées se basent sur l’Enquête sur les forces de travail (EFT). Statistics Belgium organise en Belgique cette enquête harmonisée au niveau de l'UE et en met les résultats à disposition, notamment d'Eurostat. Les données utilisées ici proviennent d'Eurostat (2017) qui publie des résultats détaillés et comparables entre les États membres de l'UE.

Évolution: selon cette enquête, la part des jeunes non scolarisés et sans emploi ni formation a chuté en passant de 18,6 % en 2000 à 13,3 % en 2008 (année de la crise économique et financière) pour ensuite grimper à 15,5 % en 2015 et diminuer à nouveau courant 2016 et atteindre 13,1 %. Même si la tendance à la baisse a été perturbée entre 2008 et 2015, elle reste globalement à la baisse (taux de croissance annuel de -2,2 %) entre 2000 et 2016. Les intervalles de confiance calculés pour cet indicateur sont présentés dans l'annexe 1.

En Europe, la part de jeunes non scolarisés et sans emploi ni formation, qui diminuait depuis 2002, a augmenté à parti de 2008 avec la crise économique et financière, jusqu'en 2012. À partir de cette date, elle diminue à nouveau avant de diminuer à nouveau. Avant 2005, la Belgique était au-dessus de la moyenne européenne, mais depuis 2008 elle se situe en dessous de cette moyenne. Lorsque les États membres sont répartis en trois groupes, la Belgique fait partie du groupe qui a des performances moyennes et fait mieux que la moyenne européenne en 2016. Les Pays-Bas et l'Allemagne sont, en tant que pays voisins, nettement meilleurs que la Belgique, avec respectivement la première et septième place.

Objectif: les objectifs de développement durable de l'ONU (SDG) comprennent le sous-objectif suivant: "D’ici à 2020, réduire considérablement la proportion de jeunes non scolarisés et sans emploi ni formation" (sous-objectif 8.6). Le Programme national de réforme (PNR) de 2011 que la Belgique a approuvé en avril 2011 dans le cadre de la stratégie Europe 2020 (ainsi que tous les PNR suivants) contient également l'objectif de diminuer ce pourcentage d'ici 2020, pour atteindre 8,2 %. Pour aller dans la direction de ces objectifs, cet indicateur doit diminuer.

Ventilation selon le sexe

Selon l'EFT, la différence entre les hommes et les femmes a fortement évolué. En 2000, cette part était plus grande, de 5 points de pourcentage, chez les femmes que chez les hommes. En 2016, elle était plus grande chez les hommes que chez les femmes, de 0,5 point de pourcentage. De 2000 à 2011, la part des femmes chez les jeunes de l'EFT qui ne sont pas scolarisés et sans emploi ni formation est plus élevée que celle des hommes. En revanche, depuis 2012, la part des hommes est plus élevée que celle des femmes.

La tendance chez les femmes présente dès lors une forte baisse (avec un taux de croissance annuel moyen de -3,1 %), tandis que la part des hommes diminue moins (avec un taux de croissance annuel moyen de seulement 1,2 %) entre 2000 et 2016.