Énergies renouvelables

  •  08/02/2018
The chart will appear within this DIV.

Énergies renouvelables

pourcentage de la consommation finale brute d'énergie

 200420052010201120122013201420152015//20042015//2010
Belgique1.92.35.76.37.27.58.07.913.86.7
UE-288.59.012.913.214.415.216.116.76.35.3
//: taux de croissance moyens

Eurostat (2017), Part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie [t2020_31], http://ec.europa.eu/eurostat (consulté le 06/11/2017).

Ce texte provient du rapport Indicateurs complémentaires au PIB de février 2018.

Définition: cet indicateur donne la part de la consommation d’énergie produite à partir des sources d'énergie renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie, comme défini dans la directive européenne 2009/28/CE [UE (2009), Directive 2009/28/CE du Parlement européen et du Conseil du 23 avril 2009 relative à la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables et modifiant puis abrogeant les directives 2001/77/CE et 2003/30/CE, Journal officiel de l’Union européenne, 5 Juin 2009]. La consommation finale brute d’énergie est l'énergie consommée par l'ensemble des utilisateurs finaux d'énergie, en y incluant les pertes sur les réseaux de transport et la consommation du secteur de production d'énergie lui-même. Les données proviennent d’Eurostat (2017).

Évolution: en Belgique, la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie, s'élevait à 7,9 % en 2015. Après avoir constamment augmenté entre 2004 et 2014, l’indicateur baisse pour la première fois en 2015. L'augmentation est principalement due à la croissance rapide de la production d'électricité à partir de biomasse, d'éoliennes et de panneaux solaires photovoltaïques.

La comparaison entre la Belgique et l’Union européenne (UE 28), montre qu’en 2015, la part de la consommation d’énergie renouvelable dans la consommation finale brute d'énergie de l’UE 28 était plus du double de celle relevée en Belgique; soit 16,7 % contre 7,9 %. À l’inverse de la Belgique, les données pour l’UE 28 montrent que l’indicateur a continué d’augmenter entre 2014 et 2015. Lorsque les États membres sont répartis en trois groupes, la Belgique fait partie du groupe qui a les moins bonnes performances en 2015.

Objectif: la Vision stratégique fédérale à long terme de développement durable inclut l’objectif suivant: "Les formes d’énergies bas carbone seront prédominantes dans le mix énergétique, et les énergies renouvelables constitueront une partie significative" (objectif 16). Le Programme national de réforme adopté par la Belgique en 2011 et mis à jour chaque année dans le cadre de la stratégie Europe 2020 contient l’objectif d'atteindre en 2020 une part de 13 % d'énergie renouvelable dans la consommation finale brute d'énergie (Gouvernement fédéral, 2016). Pour aller dans la direction de l’objectif, cet indicateur doit augmenter.