Investissements bruts dans le stock de capital fixe

  •  08/02/2018
The chart will appear within this DIV.

Investissements bruts dans le stock de capital fixe

pourcentage du produit intérieur brut

 19952000200520102011201220132014201520162016//19952016//2011
Belgique18.919.719.018.218.818.818.318.718.419.20.10.4
UE-2818.018.618.016.516.516.115.515.715.715.8-0.6-0.9
//: taux de croissance moyens

Calculs BFP sur la base de ICN (2017), Comptes nationaux / Comptes détaillés / Formation brute de capital fixe par catégorie d'actifs, http://stat.nbb.be/ et d'Eurostat (2017), Formation brute de capital fixe par AN_F6 types d'actifs [nama_10_an6] et PIB et principaux composants (production, dépense et revenu) [nama_10_gdp], http://ec.europa.eu/eurostat (consultés le 06/11/2017).

Ce texte provient du rapport Indicateurs complémentaires au PIB de février 2018.

Définition: les investissements bruts dans le stock de capital fixe [Section AN.11, à l'exclusion de la section AN.117 des comptes nationaux. Eurostat (2013), Système européen des comptes, SEC 2010, Luxembourg: Office des publications de l’Union européenne, 2013] sont exprimés en pourcentage du produit intérieur brut (PIB). L'indicateur est calculé par le Bureau fédéral du Plan sur la base des données provenant de l'Institut des comptes nationaux (2017) pour la Belgique et sur la base d’Eurostat (2017) pour les autres pays européens.

Évolution: en Belgique, les investissements bruts dans le stock de capital fixe sont restés relativement stables à travers le temps et s’élèvent en moyenne à environ 19 % du PIB. Le maximum a été observé en 2008 (20,7 %) tandis que le minimum est enregistré en 2003 (17,3 %). Le niveau de l’indicateur en 2016 est quasi identique à celui enregistré en début de période, soit en 1995.

La comparaison des chiffres belges avec ceux de la moyenne de l’Union européenne (UE 28), montre que, jusqu’en 2008 les résultats étaient assez proche. Entre 2008 et 2010, et à la suite de la crise économique et financière, l’indicateur a baissé, tant en Belgique que dans l’UE 28. À partir de 2010, l’indicateur est resté globalement stable en Belgique alors qu’il a continué de diminuer au niveau de l’UE 28. En 2016, l’écart observé entre l’UE 28 et la Belgique est de 3,4 points de pourcentage, soit l’écart le plus important relevé depuis 1995. Lorsque les États membres sont répartis en trois groupes, la Belgique fait partie du groupe qui a les meilleures performances en 2016.

Objectif: la vision stratégique fédérale à long terme de développement durable inclut l'objectif suivant: "Le développement économique et la dégradation de l’environnement seront intégralement découplés. Dans ce développement, la création d’emplois décents prend une position centrale, tout en garantissant une offre suffisante de biens et de services répondant aux besoins fondamentaux" (introduction du défi "une société qui adapte son économie aux défis économiques, sociaux et environnementaux").

Pour une économie performante ayant un impact négatif sur l'environnement aussi limité que possible, il est indispensable de disposer de suffisamment de biens d'équipement respectueux de l'environnement. En outre, les biens d'équipement peuvent également être utilisés par les générations futures et contribuer à leur bien-être. Il est donc nécessaire de procéder à des investissements suffisants en biens d'équipement, non seulement pour remplacer les biens d'équipement obsolètes, mais aussi pour rendre les biens d'équipement plus performants et plus respectueux de l'environnement, étant donné que de nouveaux investissements permettent de prendre en compte les derniers développements technologiques. Toutefois, il n'est pas possible de fixer un niveau optimal pour cet indicateur.